Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 janvier 2022 3 19 /01 /janvier /2022 18:53
 

Malgré l’heure très matinale pour nous rendre à LAGNES et le froid polaire qui nous attendait (-6°), je peux dire que cette rando a été magnifique, par son organisation et ses parcours. Dès potron-minet, nous sommes accueillis par de courageux bénévoles et toujours dans le respect des règles sanitaires, nous récupérons nos plaques et prenons une collation chaude. Après la traditionnelle photo avant le départ, nous chevauchons nos montures pour l’aventure.

Au détour d’un chemin, une vieille connaissance m’interpelle, c’est Olivier NAVARRO, un coach qui nous a appris des techniques pour appréhender certaines situations, dont les conseils nous sont toujours très utiles, car après les montées, certaines descentes seront techniques, voire très difficiles. Après une première boucle, le premier ravitaillement bien achalandé est fort apprécié, nous repartons afin d’en découdre dans la deuxième boucle.

Une longue montée en sous-bois va nous amener plus au Nord sur un plateau, où nous découvrirons par endroit le majestueux Mont Ventoux. Un autre ravitaillement, toujours bienvenu nous redonne des forces. Au détour d’un sentier, nous sommes émerveillés et découvrons un magnifique panorama d’une partie de la vallée du Rhône, des Dentelles de Montmirail jusqu’en direction de la méditerranée. Du haut de cette colline, il faudra bien redescendre et là les choses se corsent par endroit, rochers acérés, escaliers, pierriers nous compliquent la tâche. Certains mettront pied à terre, d’autres descendront comme des cabris, à chacun son style. Cette fin de descente nous amène à FONTAINE de Vaucluse, où je prends quelques photos des multiples ouvrages qui canalisent La Sorgue. Il faut repartir en direction de LAGNES, qui n’est plus très loin, mais une rando est toujours pleine de surprises, puisqu’à 3 km de l’arrivée, pas de chance, Pascal creuve.

Arrivée à bon port, nous retrouvons Jean-Pierre et Claude, qui nous attendaient depuis un bon moment. Tout se finit par le traditionnel « sandwich au steak haché » suivi d’une binouze. Au minibus, grâce à Jean-Pierre et Claude nous partageons le verre de l’amitié et un morceau de paneton. Je tiens à remercier tous les bénévoles et l’organisation qui nous ont mis des images plein les yeux.

Vivement la prochaine édition. Ah, j’avais oublié, nous avons quand même vu une partie du Mur de la Peste !

Voir la carte

Voir la carte

Partager cet article
Repost0

commentaires