Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 janvier 2023 4 19 /01 /janvier /2023 06:05

Après 2h de route, nous sommes à pied d’œuvre pour nous lancer à l’assaut du mur et ce ne sera peu que de le dire ! L’organisation de la rando, compte tenu que c’est sa 32ème édition, est des plus rodée, que ce soit en termes de logistique-parking, de bénévoles, de balisage, de ravito, etc.., mais cette année le choix du tracé s’est avéré décevant : plusieurs tronçons de portage pas piqués des vers (à la limite du réaliste) et des descentes dangereuses vraiment peu ludiques ont entamé notre enthousiasme. Heureusement que la météo est restée positive et que nous avons même terminé avec le soleil. Je ne m’étends pas plus, vous aurez compris que cette édition ne restera pas dans les annales et que si le parcours n’évolue pas, notre participation risque d’être la dernière.

Voir la carte

Voir la carte

Partager cet article
Repost0
21 décembre 2022 3 21 /12 /décembre /2022 16:41

Le froid aurait-il eu raison des velléités de certains d’aller voir le Père Noël ? A moins qu’ils n’y croient plus ? Ce qui est sûr, c’est qu’il y était et que nous n’avons pas eu froid : la preuve, nous sommes restés dans le positif, dans nos têtes et avec le thermomètre, comme vous pouvez le constater ci-dessous :

 

Arrivés sur place à 7h30, nous sommes partis dès l’ouverture des hostilités à 8h pétantes après la photo traditionnelle et le café de bienvenue ; le parcours s’étendait entre La Bouilladisse et Trets comme l’année dernière, mais sur de nouvelles traces ; un ciel dégagé, mais l’humidité du sol est restée permanente, d’autant qu’elle était entretenue par un tapis de feuilles mortes de chêne ; donc attention aux pierres cachées et aux racines joueuses : un très beau parcours néanmoins avec des drailles qui serpentent dans tous les sens et du technique à souhait ; le balisage s’est avéré excellent avec une multitude de bénévoles aux carrefours et sur les zones de danger ; au point culminant, la tour de guet de la montagne du Regagnas offre un point de vue exceptionnel dégagé à 360° ; les 2 ravitos à 16 et 31 km proposaient de bonnes choses à manger et la bouffe de l’arrivée encore plus avec huîtres, saumon, foie gras, papillote, mandarine sans oublier le prosecco et le vin chaud, donc tout ce qu’il faut pour se requinquer ; concernant la fidélité de nos épouses respectives, pas de soucis en vue, car personne n’a gagné à la tombola, donc nous devrions passer les fêtes en famille et non sous un pont !

Voir la carte

Voir la carte

Partager cet article
Repost0
14 décembre 2022 3 14 /12 /décembre /2022 22:00

Le centre-ville de Manosque nous accueille fraîchement à 7h45 et nous récupérons la plaque et un café solitaire avec les « givrés » qui n’ont pas peur du froid (certains sont même en short, mais ils sont juste fous !) Les 2 principaux parcours (22 et 32km) se mêlent dans la même direction au nord de la ville dans la forêt domaniale de Pelissier ; le terrain restera gelé toute matinée et il faudra attendre presque 1h pour récupérer un peu de chaleur dans les mains malgré de bons gants, puis quand nous attaquons la première descente sérieuse, ce sont les pieds qui gèlent ! Vers 10h, nous reprenons possession de tous nos appendices et c’est justement le moment du premier et unique ravito, mais quel ravito ! sur la place principale de Volx, plusieurs stands énormes accueillent les affamés avec foie gras, huîtres, vin chaud, merguez, sandwichs, sucreries, mandarines, café….pour au moins 500 personnes alors que nous ne sommes jamais plus que 50 à la fois ; le redémarrage est plutôt compliqué, mais le temps se radoucit, même si l’amplitude n’est pas énorme (-4° à +4°) ; cela a une incidence certaine sur les capacités des batteries, car je finis quasiment dans le rouge, bien qu’il n’y ait eu que 1200m de D+. Arrivés à midi dans les premiers, nous sommes surpris de ne voir que quelques pizzas et boissons non alcoolisées, en contradiction violente avec le festin du ravito, une meilleure répartition aurait semblé judicieuse, mais ce fut néanmoins une belle rando un peu technique, avec de magnifiques couleurs d’automne et une organisation au top, si ce n’est cette logistique déroutante.

Voir la carte

Voir la carte

Partager cet article
Repost0
29 novembre 2022 2 29 /11 /novembre /2022 20:51

Le parking de Châteauvallon se remplit des différents adeptes de nature dominicale et nous sommes même surpris de voir arriver Patrick et Jean-Luc pour nous accompagner à domicile sur ce Croupatier : la montée est agrémentée de quelques variantes ludiques, puis arrivés au sommet, nous enquillons vers le Col du Corps de Garde pour remettre nos vertèbres en place au cas où elles ne le seraient pas ; le retour par le filaire est ponctué par une halte à la Croix du Signal avec son magnifique point de vue sur la rade de Toulon ; nous empruntons les raccourcis de la partie technique avant d’arriver à la route pour remonter le long du Bau de Quatre Auros, puis retourner au sommet du Croupatier ; la redescente se fait en direction des hauteurs des cuves du Destel où nous croisons plusieurs promeneurs et randonneurs, avant de revenir vers Châteauvallon par de multiples singles joueurs ; belle petite rando technique bien physique néanmoins qui se clôture par un apéro/parking comme il se doit : merci à Didou, Patrick et David pour leurs judicieux conseils de choix de drailles.

Voir la carte

Voir la carte

Partager cet article
Repost0
16 novembre 2022 3 16 /11 /novembre /2022 22:59

Nous nous retrouvons à une heure très matinale à La Loubière pour embarquer dans le minibus vers les Adrets, mais cela sera d’autant plus rapide que nous sommes peu nombreux, même après un arrêt à l’aire de covoiturage de Solliès-Pont : nous arrivons comme prévu vers 7h45, l’accueil est bien organisé avec peu d’attente et un bon p’tit déj ; nous partons tous sur le 50km, bien décidés à le faire, car l’année précédente, des problèmes de balisage nous ont contraints à plutôt faire un 35km ; nous restons donc assez attentifs aux balises, d’autant que les différents parcours se croisent souvent ; au final, une rando relativement roulante avec peu de secteurs techniques, très différente de la première édition de 2019, qui nous avait laissée de bons souvenirs ; nous réussirons à faire le 50km, malgré un panneautage qui laisse à désirer avec des variantes peu lisibles, mais la multitude de DFCI, en particulier en descente, aura eu raison de notre enthousiasme ; nous repartons bien entamés cependant, après quelques échanges avec d’autres participants et un petit apéro/parking bienvenu.

Voir la carte

Voir la carte

Partager cet article
Repost0
5 novembre 2022 6 05 /11 /novembre /2022 21:53

Tout le monde est au rendez-vous chez Bibi à 8h30 et nous voyons même arriver Patrick sur sa magnifique nouvelle BM pour nous donner de ses nouvelles ; nous attaquons néanmoins dans le dur sans attendre par le Plan d’Aub avec ses drailloux ludiques, la suite nous mène vers la batterie de Peyras où nous inaugurons une nouvelle échappatoire vers le puit de relèvement de Bramas, qui ne sent pas trop aujourd’hui ; nous prenons du coup de la hauteur en montant pas les Grands « S » au sémaphore en ruine, notre point culminant de la rando ; la « Navarro » sera notre plus belle descente technique avec plusieurs pièges, heureusement non humides ; une petite liaison vers la Belle Pierre et la fin de la corniche vers l’Aire des Masques nous emmène sur l’autre versant du massif du Cap Sicié; c’est encore une succession de grimpettes violentes et de descentes aiguisées qui pourraient s’enchainer sans fin, mais l’apéro nous attend ; nous tirons jusqu’au parking de Janas et faisons une dernière variante en retraversant le Plan d’Aub par d’autres sentiers joueurs ; après 3h, 25km et plus de 800 de D+, nous débriefons dans le patio autour d’une binouze/cahouet avec un soleil agréable ; tout le monde semble satisfait de cette sympathique matinée.

Voir la carte

Voir la carte

Partager cet article
Repost0
20 octobre 2022 4 20 /10 /octobre /2022 22:39

Notre dernière visite à Vidauban remonte à 2017, donc nous découvrons le nouveau départ au stade Maurel avec un immense parking et une organisation un peu brouillonne, mais après le café d’accueil, nous décollons dès 8h15, car 48km annoncé ; une petite boucle sympa pour commencer, puis nous traversons l’autoroute pour que les choses sérieuses commencent ; je dépasse dans la première montée un bon nombre de participants, essentiellement en musculaire, et j’ai la chance d’enquiller une descente mémorable en solo, ce qui est préférable avec un grip proche de zéro ; le groupe se reforme juste avant le premier ravito à plus de 20km du départ, nous bénéficions d’un superbe point de vue l’Aille et l’Argens ; en repartant, nous traversons justement le pont d’Aille, puis nous réattaquons une sérieuse côte d’où nous pouvons voir le Rocher de Roquebrune; rebelote sur une belle draille en dévers bien joueuse, mais nous arrivons sans encombre au second ravito à l’ancienne scierie en ruine près du barrage ; nous sommes cependant à 44km et les crampes commencent à tirer, nous finissons 1/2h plus tard avec plus de 53km: excellente rando, avec 10% de plus que prévu, mais nous reprenons des forces à l’arrivée avec moults sandwichs et boissons locales en partageant nos ressentis ; à refaire obligatoirement !

Voir la carte

Voir la carte

Partager cet article
Repost0
6 octobre 2022 4 06 /10 /octobre /2022 19:58

Nous remplissons le minibus à 6h30 et « en avant Guingan » même si Lambesc est beaucoup plus près; dès que l’on voit le moulin à vent, le parking est en vue, une inscription sur place, un café express et c’est parti pour le 30 ou 40km ; une lecture attentive du parcours s’avère utile pour éviter les rallonges, mais le terrain n’est pas trop caillouteux et c’est plutôt agréable ; de belles drailles alternent avec des pistes mois techniques et tout le monde aura apprécié ce parcours lambescain 2022 ; un seul ravito à mi-parcours relativement light, mais à l’arrivée nous pouvons faire le plein de liquide et de solide ; nous le complétons avec un apéro-parking, d’autant que c’est l’anniversaire d’Etienne et qu’il a apporté des munitions ; plus de 700 personnes ont fait le déplacement, ce qui fait de cette manifestation une belle réussite avec des moyens relativement limités, eu égard au faible coût d’inscription.

Voir la carte

Voir la carte

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2022 1 26 /09 /septembre /2022 20:27

C’est la reprise sous un beau soleil et dans une fraîcheur matinale que nous sommes donnés rendez-vous au stade de Néoules. Nous sommes cinq du club au départ, après l’inscription, une collation, photo du groupe, retrouvailles chaleureuses avec le Cro’rois Team de la Crau et d’autres raiders habituels, nous partons pour cette nouvelle aventure. Très vite, les réflexes reviennent et nous empruntons le même circuit que l’année dernière. Par des pistes et chemins caillouteux, voire très caillouteux par endroit, nous rejoignons les barres de Cuers et son magnifique panorama qui s’offre à nous. A mi parcours, arrive le ravitaillement tenu par de sympathiques bénévoles. Le temps de faire le point et reprendre des forces, nous sommes conseillés sur de potentiels parcours jalonnés de multiples boucles. Après avoir suivi ces conseils et quelques périples pour certains d’entre nous, l’arrivée se profile à l’horizon et il est midi. Nous débriefons les évènements qui nous ont animés tout au long de cette matinée, casse-croûte et boisson offerts, plus la binouze du club, il est temps de nous dire au revoir et à bientôt pour d’autres aventures. Merci à l’organisation et aux bénévoles qui nous ont permis de passer de bons moments.

Voir la carte

Voir la carte

Partager cet article
Repost0
25 juillet 2022 1 25 /07 /juillet /2022 21:46

Arrivés à 7h45 sur Chorges, nous attaquons la rando dès 8h15 pour bénéficier au maximum de la fraicheur matinale, d’autant que les premiers km sont en montée, régulière certes, mais sur 12 km quand même ; la première descente sous les arbres nous redonne la banane et nous profitons d’un superbe parcours qui rejoint le lac en serpentant le long des berges ; nous devons néanmoins rester vigilant, car le balisage peut s’avérer furtif par moment et certains seront contraints de faire demi-tour pour revenir « sur le bon chemin ; nous atteignons sans difficulté les différents ravitos bien espacés, le dernier se situant à proximité de la base nautique dans un cadre champêtre où les familles piqueniquent  : nous décidons de rallonger un peu le parcours, vu l’autonomie de nos batteries, en empruntant la fin du 58km pour une dernière montée ; nos terminons vers 13h15 avec presque 48km ; Etienne, Marc, Jean-Pierre et David nous attendaient à table pour profiter d’un repas bien mérité en commun et nous commentons cette dernière rando d’un premier semestre bien chargé en souvenirs.

Voir la carte

Voir la carte

Partager cet article
Repost0