Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 mai 2022 3 25 /05 /mai /2022 22:23

L’accueil à la salle des fêtes est toujours aussi agréable avec de grandes cartes commentées par la organisateurs, ainsi que plusieurs bénévoles pour prendre les inscriptions et un p’tit déj sympa ; nous partons tous sur le 35km sous une température des plus clémente ; le parcours est composé de 2 boucles distinctes qui se recoupent au village, d’où l’unique ravito près de la rivière : la première boucle, à l’Est, se révélera un peu plus technique que la seconde, avec quelques drailles ludiques ; la seconde, à l’Ouest,  sera plus roulante, mais avec de belles montées qui culminent au-dessus du Lac de Carcès ; un balisage discret, mais efficace, ponctue les différentes options, principalement sur la première boucle, ca la seconde est commune à tous les parcours.

Nous finissons cette rando en moins de 3h, avec une belle moyenne de presque 13km/h pour profiter pleinement du ravito final animé par toute l’équipe organisatrice ; merci au Cyclo Club Cabassois pour cette sympathique manifestation, accessible à tous.

Voir la carte

Voir la carte

Partager cet article
Repost0
20 mai 2022 5 20 /05 /mai /2022 08:32

Après une petite recherche du nouveau site de départ, nous récupérons les plaques et un p’tit café, puis attaquons dès 8h tous ensemble, à part David qui a pris un peu d’avance en s’élançant à 7h30, musculaire oblige (mais ça ne l’empêchera pas d’arriver avant nous !).

L’échauffement nous amène le long de l’autoroute, histoire de profiter une dernière fois des voitures, puis c’est la montée habituelle dans le centre de Solliès-Ville ; c’et là que le 30 et le 43km se séparent, car un beau portage nous attend sur le 43, ça met tout de suite dans l’ambiance, nous continuons sur une superbe crête descendante, première partie technique ; nous récupérons ensuite une grande DFCI au-dessus des Rouvières, où nous attend le premier ravito et regroupement des troupes ; nous continuons sur le GR51 avant de replonger dans le Vallon des Routes, puis une nouveauté (même si Etienne l’a emprunté il y a plus de 20  ans avec Mimi !) pour passer sur la barre de la Carasse, beau point de vue au-dessus de la Vallée du Gapeau ; nous revenons à la civilisation au niveau de l’IME des Morières, puis le second ravito nous permet de récupérer autour du 28km ; la descente qui s’en suit permet de se plaire plaisir, mais nous rapproche de la montée infernale le long du site militaire, « la Mort de Gautier », mais nous serons récompensés par une autre superbe descente technique jusqu’au Selves et le 3ème ravito ; le final nous fait contourner la pointe du Coudon et nous ramène dans La Farlède par les arrières en longeant les maisons accrochées à la colline ; à midi et quart, nous sommes tous réunis pour la pasta party après l’apéro de rigueur.

Très belle matinée avec une équipe de bénévoles des plus sympas, un balisage minimaliste mais néanmoins efficace à condition d’être vigilant et une bonne ambiance tout le long, que demandez de plus ? le soleil et bien nous l’avons eu ! A la prochaine !

Voir la carte

Voir la carte

Partager cet article
Repost0
10 mai 2022 2 10 /05 /mai /2022 22:38

Le réveil à 4h30, ça pique un peu, mais quand c’est pour une bonne cause, c’est pas grave ; d’autant que certains se sont sûrement réveillés encore plus tôt ou avaient une bonne raison pour ne pas se réveiller : merci donc à tous les bénévoles présents dès 6h30 au Château de Cancerilles ; après un petit briefing et le café/croissant qui va bien, les premiers participants arrivent dès 7h15/30 ; les stands sont près à recevoir les inscriptions et les pré-inscrits avec Nicole et Jacques entre autres; le parking se remplit gentiment et c’est le moment où Etienne, Didou et moi partons pour nous positionner sur le parcours du 48km et guider les « énervés » : le premier pointera son guidon vers 8h30 et pendant 1h une quarantaine d’autres concurrents se relaieront ; Etienne initie le « jalonnage » 500m en amont de ma position et Didou le clôture près du parking de la chartreuse le long du Gapeau au niveau de l’énorme marche qu’aucun ne tentera de franchir, au risque de finir à l’hosto : pour la peine, Didou aura ressorti son bleu de travail, car les VTT commençaient sérieusement à se repeindre aux couleurs de la nature ; et oui, il faut parler des choses qui fâchent : la bruine s’invite vers 9h30, mais pas plus d’une heure et nous laissera tranquille ensuite ; Pascal, dans les starting-blocks pour faire la fermeture du 27km, nous donne le top départ, à Etienne et moi pour fermer le 38/48km ; nous  « réceptionnons » le dernier participant du 48 et nous prenons notre temps pour profiter du superbe parcours passant par les Aiguilles de Valbelle en alternant montées en DFCI et petites drailles techniques ; le balisage cumulant peinture au sol, rubalises aux arbres et panneautage aux couleurs des 4 parcours s’avère aux petits oignons ; nous atteignons le premier ravito 10mn après les derniers, ce qui nous permet de faire le plein, car le petit déj est loin maintenant ; nous reprenons à l’arrivée de Syryl avec le camion venu rapatrier le matos et « libérer » les 4 charmantes hôtesses ; la suite du parcours nous emmène sur le plateau de Siou Blanc avec sa végétation spécifique et ses sentiers aussi ludiques qu’exigeants ; nous profitons de chaque rencontre pour discuter un peu, en particulier avec un couple de randonneurs très sympas, qui nous confie des bons plans de rando ; nous tombons quelques km avant le second ravito sur un groupe de jeunes un peu en galère, d’autant que le seul musculaire du groupe a un problème de dérailleur : arrivés au ravito quasiment remballé vu l’heure, Claude met les mains dans le cambouis pour lui venir en aide, mais  la solution viendra de la jeune fille du groupe, un peu au « bout de sa vie », qui cédera son VAE pour revenir en voiture avec Claude et le second groupe de bénévoles ; une petite heure plus tard, vers 14H, nous voilà tous revenus au Château, de bonne humeur, d’autant qu’une binouze nous attend accompagnée de sandwichs et autres « douceurs » pour les derniers affamés, sans oublier le nectar local que chaque participant pourra ramener à la maison ; à l’abri sous l’auvent et le barnum xxl, la pluie s’est réinvitée sans nous gêner ; nous rangeons tout le matériel, tout en débriefant sur cette belle journée sans accro appréciée de tous les participants ; un grand merci à tous les bénévoles, aux membres du Gazelec Var présents, à Chantal, Serge et leur fils Syryl, les propriétaires du Château et évidemment à Claude et Jean-Pierre sans qui cette belle aventure ne pourrait pas s’accomplir ; impatients de revivre une nouvelle édition (au soleil !)

voir la carte

voir la carte

Partager cet article
Repost0
4 mai 2022 3 04 /05 /mai /2022 22:53

Pierrefeu nous accueille dans le nouveau complexe sportif de La Garenne pour cette nouvelle édition « des Collines » : l’organisation est néanmoins toujours aussi efficace avec une multitude de bénévoles : récupération des plaques, cadeau, petit café et c’est parti dès 8h pour le 50km ; nous démarrons par une première boucle au nord avec une montée régulière sur la DFCI, puis un super single bien joueur pour revenir sur le tracé principal réunissant tous les parcours. Une seconde belle montée (toujours en DFCI) qui nous mène au ravito principal que nous verrons 3 fois et où nous discuterons avec Pascal et Claude de l’organisation.
Nous attaquons une nouvelle draille technique, qui passe à proximité du centre d’enfouissement, puis nous remontons par Chaumadou avant de replonger sur une option technique et nous retrouvons le ravito ; la 3ème boucle nous mène par une draille en dévers bien connue, mais de plus en plus technique, car très empruntée ; nous sommes au sud de Pierrefeu près de la route de Hyères et nous traversons des vignes pour remonter par le Vallon de la Vène puis Chaumadou à nouveau pour notre dernier passage au ravito ; le dernier segment sera encore joueur pour rejoindre le complexe sportif ; la pasta box à l’arrivée remet nos organismes en état et nous pouvons partager avec d’autres participants et connaissances ; les « Collines » restent définitivement une excellente rando à renouveler.

Voir la carte

Voir la carte

Les Collines de Pierrefeu le 1 mai 2022
Les Collines de Pierrefeu le 1 mai 2022
Les Collines de Pierrefeu le 1 mai 2022
Les Collines de Pierrefeu le 1 mai 2022
Les Collines de Pierrefeu le 1 mai 2022
Les Collines de Pierrefeu le 1 mai 2022
Les Collines de Pierrefeu le 1 mai 2022
Les Collines de Pierrefeu le 1 mai 2022
Les Collines de Pierrefeu le 1 mai 2022
Partager cet article
Repost0
21 avril 2022 4 21 /04 /avril /2022 05:55

Saint Zacharie organise la 10ème édition de sa rando VTT, mais nous la découvrons pour la première fois et c’est une excellente surprise : une multitude de parkings répartit les participants autour du village avec un accueil sur la place centrale pour l’inscription et le café de démarrage ; nous initions le parcours de 38km dès 8h10 par un petit échauffement dans une zone habitée limitrophe à la forêt avec plusieurs écuries ; puis nous nous engageons sur une première boucle 32/38 super joueuse pour reprendre la DFCI qui monte gentiment en direction de la Chapelle de Notre Dame d’Orgnon ; j’en profite pour remettre un peu d’air dans ma fourche, après avoir constaté un talonnement inhabituel ; le balisage peinture et rubalise s’avère excellent ; nous profitons au 12km du premier passage sur l’unique ravito, (point haut de notre parcours) bien équipé et nous échangeons avec les nombreux bénévoles ; puis nous  nous jetons avec gourmandise dans une nouvelle boucle du 32/38 dans la forêt domaniale de la Sainte Baume sur un segment génial dans le Vallon des Enfers, le bien nommé ; nous repassons 1h plus tard au 23ème km au même ravito, toujours sympathique ; une 3ème boucle encore plus ludique nous est proposée, puis les différents parcours se regroupent et nous revenons vers le centre du village pour attaquer la montée finale vers la Chapelle Saint Clair par le chemin de procession ; de nombreux marcheurs s’y pressent, mais la cohabitation se fait sereinement, d’autant que la pente est sérieuse et que les watts de nos VAE sont vraiment appréciés ; l’arrivée sur la petite Chapelle regroupe marcheurs et vttistes autour d’un dernier ravito binouze /BBQ très sympa ; la vue sur la vallée et le village sont superbe, d’autant que le météo reste exceptionnelle ; cerise sur le gâteau, quand repartons vers la parking, une dernière draille technique nous attend ; quelle belle matinée, à retenir dans les annales !

Voir la carte

Voir la carte

Partager cet article
Repost0
7 avril 2022 4 07 /04 /avril /2022 13:47

Notre dernière visite de Tourves remontant à 2017, nous découvrons presque l’organisation de cette 15ème édition : le rendez-vous devant le Musée des Gueules Rouges permet de faire connaissance avec ce lieu symbolique du Centre Var, d’autant qu’on nous donne à l’inscription des entrées gratuites ; après un ptit déj’ sérieux, nous décollons avant 8h pour le 45km et attaquons vers l’Est en direction La Roquebrussanne et du Domaine de Saint Julien ; cette boucle nous fait passer au pied de la chapelle de Saint Probace, mais sans y monter pour l’instant ! Nous filons maintenant vers l’Ouest en direction de Rougiers et Nans les Pins et entamons le retour au pied de la Sainte Baume ; comme nous sommes partis tôt sur le grand parcours, nous abordons dans les premiers les ravitos, ce qui nous permet d’échanger agréablement avec les bénévoles ; sur le retour, nous passons à proximité des glacières, puis par les anciennes mines de Tourves ; le parcours s’avère plaisant, bien que pierreux, mais avec un balisage à la bombe très efficace ; la fameuse montée à la chapelle de Saint Probace est maintenant devant nous : les pierres sont toujours aussi nombreuses sur la draille qui serpente, mais avec les VAE, ça passe beaucoup mieux qu’en musculaire 26’’ : vue magnifique au sommet à 30km à la ronde, mais pas le temps de trop profiter (l’heure tourne !) et la belle descente technique (cerise sur le gâteau) met à rude épreuve nos suspensions : 10mn plus tard, nous sommes devant une chipo/binouze et un ravito d’arrivée bien sympathique ; belle matinée à partager l’année prochaine en plus grande compagnie !

Voir la carte

Voir la carte

Les Drailles de Saint Probace à Tourves le 3 avril 2022
Les Drailles de Saint Probace à Tourves le 3 avril 2022
Les Drailles de Saint Probace à Tourves le 3 avril 2022
Les Drailles de Saint Probace à Tourves le 3 avril 2022
Les Drailles de Saint Probace à Tourves le 3 avril 2022
Les Drailles de Saint Probace à Tourves le 3 avril 2022
Les Drailles de Saint Probace à Tourves le 3 avril 2022
Les Drailles de Saint Probace à Tourves le 3 avril 2022
Les Drailles de Saint Probace à Tourves le 3 avril 2022
Les Drailles de Saint Probace à Tourves le 3 avril 2022
Les Drailles de Saint Probace à Tourves le 3 avril 2022
Les Drailles de Saint Probace à Tourves le 3 avril 2022
Les Drailles de Saint Probace à Tourves le 3 avril 2022
Les Drailles de Saint Probace à Tourves le 3 avril 2022
Les Drailles de Saint Probace à Tourves le 3 avril 2022
Les Drailles de Saint Probace à Tourves le 3 avril 2022
Les Drailles de Saint Probace à Tourves le 3 avril 2022
Les Drailles de Saint Probace à Tourves le 3 avril 2022
Partager cet article
Repost0
30 mars 2022 3 30 /03 /mars /2022 21:44

Le réveil à 4h du matin (heure d’hiver) aurait pu entamer notre enthousiasme, mais que nenni ; arrivés juste après 8h, nous récupérons plaque et petit déj à la salle communale, puis les 6 courageux s’engagent sur le 35/45 ; la séparation s’opère néanmoins assez vite après qqs km et nous nous retrouverons à l’arrivée pour un saucisse/frites en commun, mais en guise d’apéro, nous avons « mangé » du mur et de la pierre sèche ! En effet, la spécificité de Gordes, ce sont les dizaines de kilomètres de murs en pierres sèches érigés depuis des décennies, voire des siècles et qui agrémentent des paysages somptueux, mais les pierres ne sont pas toutes au mur : on en a trouvé aussi beaucoup sous nos roues et certaines agressives, mais c’était pour mieux jouer avec nous ! L’organisation a prévu 2 ravitos sur le 45 (1 sur le 35) biens placés et proposant de quoi nous requinquer au bon moment ; d’ailleurs juste après le second, nous nous engageons dans l’une des plus belles descentes que nous ayons pu prendre, 5 km de bonheur dans le Vallon de la Grande Combe, puis comme il nous reste encore quelques watts, nous finissons par la seconde boucle du 55km, ce qui nous donnera un bon 50 km au final et plus de 1400 m de D+ ; pour sa 28ème édition, nous ne pouvons que remercier l’ensemble des nombreux bénévoles et les féliciter pour cette superbe organisation des Calades de Gordes.

Voir la carte

Voir la carte

Partager cet article
Repost0
23 mars 2022 3 23 /03 /mars /2022 23:00

Nous voilà réunis nombreux devant le Château de Cancerilles aux aurores avec Serge pour préparer la reco des Drailles prévue le 8 mai prochain ; Cyril nous rejoint et c’est parti pour 35 ou 50km en fonction de l’autonomie de nos destriers : la première partie nous mène vers la Chartreuse avec le super boucle de Patrick, puis nous grimpons vers les Aiguilles de Valbelle et nous contournons la Garancière ; le parcours attaque ensuite le Plateau de Siou Blanc : c’est là que les 2 groupes se séparent et que les difficultés commencent : une superbe draille bien technique à souhait nous mènent jusqu’au Jas de Marquand, puis l’Abîme de Maramoye ; nous reprenons des DFCI rapides, puis nous passons à La Limate ; la fin du parcours nous redonne quelques sueurs, car les km s’accumulent et les watts diminuent fortement ; nous terminons néanmoins tous « au sec » et rejoignons le 1er groupe qui poireaute depuis 1h ; l’apéro remet tout le monde d’aplomb, d’autant que le Blanc « maison » s’avère excellent et s’accompagne bien de diverses charcuteries ; belle matinée à reproduire bientôt en espérant une météo plus clémente ; merci à tous pour votre participation de la part de Claude et Jean-Pierre.

Voir la carte

Voir la carte

Partager cet article
Repost0
24 février 2022 4 24 /02 /février /2022 22:22

La « MéRANDOlaise » remplaçant le « Petit Luberon », nous retrouvons nos marques dans la salle des fêtes pour récupérer l’inscription avec un second café, car nous en avons pris un premier « au cul » du camion, Didou ayant anticipé le coup ; le parcours commence, sur son premier tiers, par un cheminement en balcon sur l’extrémité sud du Luberon jusqu’au sanatorium Roquefraiche, puis nous bifurquons dans une combe bien fraîche au nord pour contourner le massif ; au sommet, le plateau nous offre une superbe vue, puis une magnifique descente sur des drailles très joueuses ; nous croissons une vttiste en galère, qui s’est cassée le poignet et nous l’aidons à retrouver une piste accessible en voiture ; les secours sont prévenus et nous les guidons depuis le ravito pour la récupérer ; la fin du parcours nous mène sur la dernière boucle du 45km et nous terminons vers 13h cette belle matinée ; la binouze d’arrivée et le mini ravito sont d’autant les bienvenus qu’ils n’étaient pas prévus ; nous retrouvons JP au camion et les choses sérieuses commencent avec un vrai apéro, casse-dalle et douceurs ; tout le monde aura des courbatures le soir, mais aussi de beaux souvenirs.

Voir la carte

Voir la carte

Partager cet article
Repost0
3 février 2022 4 03 /02 /février /2022 23:19

La proposition de Patrick a motivé les troupes, car nous nous retrouvons à 10 sur le parking avec seulement 1 petit degré au thermomètre ! Direction le Vallon de Vallongue bien à l’ombre pour rejoindre les abords du golf, puis nous longeons la mer au niveau de la Galère (plus visuellement le sous-marin) par un beau sentier en balcon ; un petit détour par la pointe de Port d’Alon, avant de passer à l’Institution Don Bosco et nous atteignons notre but, les hauts de La Madrague sur Saint Cyr avec un passage obligé sur la fameuse dune : un excellent terrain de jeu composé d’une multitude de sentiers joueurs, que nous parcourrons en tous sens plusieurs fois ; d’ailleurs, le lieu est aussi fréquenté par un autre groupe d’une quinzaine de vttistes que nous croisons à différentes reprises ; le retour s’amorce, car l’heure tourne ; Patrick nous dégote encore de nouvelles drailles pour rejoindre le golf par le nord et nous retrouvons le chemin de l’aller ; un grand merci pour cette superbe rando, renouvelée grâce à de jonctions originales, tout en tapant un peu dans le cardio, vu les 900m de D+ pour 24km ; nous terminons cette belle matinée autour d’un apéro-parking avec presque 15°.

Voir la carte

Voir la carte

Partager cet article
Repost0